Hydre - Power Station

Cette salle est également proposée à l’Escape Lab à Paris.

Un lundi de janvier, centre de Lyon, 9h45. Nous voici de bon matin chez Hydre pour découvrir le concept de ce nouvel établissement d’Escape Game installé à deux pas de l’Opéra dans le quartier des terreaux. Au travers de cinq aventures, les joueurs parcourront la base militaire B-423, un complexe américain fermé dans la précipitation en 1991, pour des raisons inconnues. Dans chacune des quatre premières explorations, les joueurs pourront collecter des éléments qui leur permettront d’accéder au dernier chapitre de l’histoire. Nous partons donc explorer le premier opus de Hydre : Power Station.

Avant de pénétrer dans le complexe, notre game master nous rappelle que personne n’a mis un pied dans les lieux depuis longtemps, et c’est équipé de lampe frontal que vous partons à l’assaut du bâtiment abandonné. Cette expérience qui se veut ultra immersive commence avant même l’entrée dans la room : En effet, un dispositif unique fait le lien entre la vie réelle et la base militaire et est ultra efficace en terme de réalisme et de mise en condition.

La mission première étant de remettre en marche l’alimentation en énergie de la base, les torches fournies avant la mission seront vitales pour commencer à découvrir les lieux. Nous sommes bien dans le centre névralgique de la base. En effet, nous sommes entourés d’armoires électriques, de tuyaux divers et autres panneaux de commandes. Tous les éléments présents sont cohérents avec l’endroit mais aussi avec l’époque. Le réalisme fonctionne à merveille, d’ailleurs on se posera plusieurs fois la question si ce sont des éléments anciens détournés ou bien un décor réalisé sur mesure. Aucun cadenas à l’horizon, mais par quoi devons nous commencer ?

Autant le dire tout de suite, Power Station s’adresse aux gamers en tout genre et à ceux ayant déjà quelques évasions au compteur. Car mêmes si les premières pièces du puzzle se mettent en place assez rapidement, la progression non linéaire du jeu et le coté exploration de l’aventure pourrait déstabiliser les novices. Il n’empêche que les puzzles sont assez intuitifs pour les personnes ayant quelques notions d’Escape Game, et Hydre a fait le choix de faire l’impasse sur “les modes d’emploi” de ceux-ci afin de donner un sentiment de liberté dans la room.

Comme beaucoup de nouvelles expériences 2.0 voir 3.0, Hydre fait évidement la part belles au mécanismes en tout genre, mais ne s’interdit pas quelques cadenas là où ils font sens. On ne peut qu’être impressionné par l’intégration des énigmes dans l’environnement et le storytelling mais aussi par la construction de celles-ci et la mécanique présente derrière. Les manipulations occupent la majeur partie du jeu, on ne reste jamais inactif dans la Power Station jusqu’à l’énigme finale complexe et coopérative ! Quatre-vingt-dix minutes sont disponibles pour venir à bout de cette première aventure, un choix qui permet aux joueurs d’explorer plus librement l’espace mais aussi de leur laisser plus de temps pour tenter de résoudre les puzzles par eux-mêmes.

D’ailleurs, avant de descendre explorer la base, notre game master nous avait prévenu : le réseau de communication est instable, peut-être perdrons nous le contact. Hydre a réussi, l’exploit ?, d’intégrer complètement l’aide aux joueurs au scénario et à l’environnement. Si bien qu’il transparent et peut même paraitre inexistant. Est-ce un indice que nous recevons ou bien un événement du jeu ?

Hydre propose une expérience de jeu inhabituelle, originale dans un environnement au parti pris fort. Même si les différentes salles sont jouables dans n’importe quelque ordre, hormis la dernière, il sera quand même préférable de les visiter dans le sens prévue par Hydre pour en apprécier toute la cohérence et les liens scénaristiques. D’ailleurs à notre sortie victorieuse de se premier opus, nous trouvons un chemin qui nous mène devant une porte, nous l’ouvrons et après quelques secondes nous comprenons que nous sommes arrivés dans le PC-Sécurité de la base B-423, mais ceci est une autre aventure !

On a bien aimé :

  • Une immersion totale
  • Des énigmes sur mesure
  • Un game mastering discret et efficace
Hydre, Power Station
  • Immersion / Décors - 95
  • Diversité / originalité - 90
  • Difficulté - 80
88

En résumé :

Hydre propose un concept immersif à 360° dès les premières secondes ! A vous de découvrir tous les mystères que renferme cette base militaire abandonnée depuis des années…

Comments Rating 0 (0 reviews)

Vous aussi donnez votre avis sur votre expérience avec Hydre et Power Station ci-dessous avec les commentaires !


Hydre, 3 Rue Pizay, 69001 Lyon RESERVER

Ouvert tous les jours, de 4 à 7 joueurs, 28€ par personne

hydre-escape.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser votre commentaire !
Entrer votre nom ici svp
Sending